04 92 10 10 10
frivoalan@gmail.com
11 boulevard du Général Leclerc - 06240 Beausoleil
Page Facebook du Docteur Frédéric Rivoalan
Donnez votre avis sur le Docteur Frédéric Rivoalan
L'augmentation mammaire par prothèse à Monaco, Beausoleil

Augmentation mammaire

Les prothèses mammaires

La prothèse mammaire modifie la taille, la forme et le galbe des seins lorsqu’ils sont trop petits ou totalement inexistants. Grâce à cette intervention de chirurgie mammaire, la poitrine retrouve ainsi toute sa rondeur.

La prothèse mammaire est une intervention a part entière qui est très différente de l'injection de graisse car cette dernière a un résultat  beaucoup plus aléatoire.


Augmentation mammaire par prothèses

Plusieurs cas sont possibles chez les femmes qui souhaitent recourir à des prothèses mammaires :

  • La femme a une petite poitrine et voudrait une taille plus adaptée à ses désirs.
  • Un sein est plus petit que l’autre et la femme souhaite rétablir l’harmonie de sa poitrine.
  • Après un amaigrissement ou une grossesse, les seins se sont vidés et la femme souhaite retrouver son tour de poitrine initial.
  • La glande est peu ou pas développée et la poitrine est plate.
  • En vieillissant, la glande diminue de volume et la peau se relâche. Dans ce dernier cas, on associe généralement la pose de prothèse mammaire avec une cure de ptôse mammaire.

L’opération se fait sous anesthésie générale. Elle dure environ une heure et la patiente passe une nuit en clinique.


La voie d’accès pour introduire la prothèse mammaire

Le chirurgien fait une petite incision de trois à quatre centimètres par laquelle il insère les prothèses mammaires dans la poitrine.

Selon les cas, il faut faire une incision :

  • Au niveau du sillon sous le sein.
  • A travers ou autour du mamelon.
  • Dans le creux de l’aisselle pour moi il s agit de la voie d abord de choix.

La fine cicatrice sera totalement invisible après un an.


La mise en place de la prothèse mammaire

Le chirurgien aménage par décollement un espace afin de positionner les prothèses mammaires. Il choisit la technique qui présente le plus d’avantages et le moins d’inconvénients pour chaque patiente.

La position sous-glandulaire

Insertion sous la glande devant le muscle grand pectoral. Cette position est conseillée pour les femmes qui ont beaucoup de glande mammaire ou qui sont très musclées.

  • Douleur moins forte après l’intervention.
  • Pas de déformation visible des seins en cas de contraction musculaire.
  • La partie supérieure des seins est bombé, ce qui donne un joli décolleté.

La position sous-musculaire

Insertion derrière le muscle grand pectoral. Cette position est recommandée pour les femmes minces avec peu de glande mammaire.

  • Les contours de la prothèse sont moins visibles et moins perceptibles au toucher.
  • Le poids n’entraîne pas la chute progressive du sein, car l'implant est soutenu par du tissu fibreux et musculaire.

La position Dual Plan

Insertion dans deux plans anatomiques différents. La moitié supérieure de la prothèse derrière le muscle grand pectoral et la moitié inférieure sous la glande mammaire. Cette position convient pour toutes les femmes quelle que soit leur morphologie.

  • Camouflage des contours de l'implant chez les femmes minces.
  • Pas de déplacement de la prothèse en cas de contraction musculaire chez les femmes sportives.
  • La prothèse est moins discernable au toucher car elle est protégée en haut par du muscle et en bas par la glande.

En fin d'intervention, le chirurgien pose un pansement modelant sur la poitrine avec deux petits tuyaux qui sortent par les côtés (les redons) et qui permettent de drainer le sang. Ces drains sont enlevés dès le lendemain de l’opération. Ensuite, la patiente porte un soutien-gorge de contention jour et nuit pendant un mois.

Les premiers jours quelques douleurs sont subies. Celles-ci sont atténuées grâce à des antalgiques puissants prescrits par le chirurgien. L’œdème diminue progressivement après deux à trois semaines.

Une semaine de repos est souhaitable. La patiente doit éviter de soulever les bras ou de porter de charges lourdes les dix premiers jours. Il est également prudent de ne pas conduire pendant quinze jours.

Une fois que les fils de suture sont enlevés, il est recommandé de masser doucement la cicatrice et la poitrine avec une crème ou une lotion afin d'éviter le dessèchement de la peau.

La reprise des activités se fait après dix jours environ. Pendant les sept premiers jours, il faut éviter de prendre une douche ou un bain. La reprise du sport est possible un à deux mois après l’intervention.

Le résultat est visible immédiatement. Dès le lendemain, la patiente peut admirer sa nouvelle poitrine et constater que ses seins ont plus de volume.

Le résultat définitif intervient après trois mois le temps nécessaire pour que l’œdème disparaisse. Directement après l’intervention, les seins sont durs et ils ont une tendance naturelle à être placés assez haut. En s’assouplissant, ils vont descendre progressivement et prendre leur forme définitive. Il n’y a pas d’altération de la sensibilité des tétons. La femme peut allaiter, prendre l’avion, dormir sur le ventre ou faire du sport.

La durée de vie d'une prothèse mammaire en gel de silicone est en moyenne vingt ans. Seule une usure ou une complication imposera leur changement.

NoteAugmentation mammaire4.755basée sur4visiteurs
Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
Contacter le Docteur Rivoalan par email
Identité

Coordonnées

Ciblez votre problématique
Voir la philosophie du Docteur Rivoalan
Médecin et
chirurgien
esthétique à
Beausoleil,
Monaco

Les qualifications du Dr. Frédéric Rivolan

Ancien Chirurgien des hôpitaux en France.

Spécialiste en chirurgie générale.

Spécialiste en chirurgie plastique reconstructrice et esthétique.

Membre de nombreuses sociétés internationales.

Auteur de 250 publications dans le monde.

Partager sur :