Greffe de cheveux

Greffe de cheveux

Greffe de cheveux

Apres un long sejour aux Etats unis nous avons rapporte la greffe monofolliculaire.

Celle-ci peut être avec un prélèvement par bandes qui permet d’implanter jusqu à 4000 greffons par séance ou par prélèvement par greffon qui permet de faire 1000 greffons par séance.


Perte de cheveux

Les explications

S’il est une affection physique qui peut à la fois symboliser le vieillissement et s’avérer terriblement traumatisante, c’est bien la perte des cheveux. Qui ne s’est pas inquiété un jour de ces “poignées” récoltées dans la brosse à cheveux ou au fond de la douche ?

Alors, lorsque l’alopécie s’aggrave pour déboucher sur une vraie calvitie, il est possible de s’attaquer au problème par différents biais. Mais passés les traitements anti-chutes ou les compléments en vitamines qui s’avèrent souvent peu efficaces, les personnes souffrant d’une alopécie importante peuvent faire appel à une technique plus radicale mais aux résultats époustouflants : la micro-greffe de cheveux.

Le principe est simple : prélever ses propres cheveux pour les greffer là où l’on en a le plus besoin. La micro-greffe ne multiplie pas le nombre de cheveux que le patient possède, il s’agit en fait d’une redistribution de son “capital cheveu”.


Traitement de la calvitie

Une personne possède en moyenne 100.000 cheveux, dont certains sont en effet éternels. Ceux qui sont situés sur la zone dite de la couronne (occipito-pariétale basse), c’est-à-dire au-dessus de la nuque, sont génétiquement différents : ils poussent indéfiniment sans jamais tomber.

Ce sont donc ces cheveux incroyablement résistants qui vont être prélevés puis greffés sur les zones dégarnies. Même déplacés, les greffons conservent leur exceptionnelle capacité.

Ils continueront leur cycle de vie normalement, c’est-à-dire en étant programmés génétiquement pour ne jamais s’arrêter de pousser, mais sur une nouvelle partie du cuir chevelu. Ces vrais cheveux, que le corps ne rejettera pas puisqu’il ne s’agit pas d’un élément étranger, repousseront ainsi toute la vie.


Greffe capillaire

La greffe capillaire, qui est un acte chirurgical et qui doit donc être réalisée par un praticien compétent, peut être opérée de deux façons. Soit par le prélèvement d’une bandelette de cheveux qui sera ensuite minutieusement découpée pour obtenir des greffons comprenant de 1 à 3 cheveux. Ou bien par une nouvelle technique, la FUE, qui consiste en l’extraction follicule par follicule et de leur réimplantation à l’aide de micro forêts de précision.

Dans les deux cas, l’opération se déroule en quelques heures sous anesthésie locale. Le chirurgien sera épaulé d’au moins 3 assistants chargés de préparer les greffons pour les réimplanter rapidement après leur extraction. Il est possible de greffer 45 à 180 cheveux par cm². La précision avec laquelle les greffons sont prélevés permet désormais de rendre les cicatrices indétectables. Dans les jours qui suivent la greffe, de petites croutes vont se former à la base du cheveu pour disparaitre rapidement, notamment après chaque shampooing.

Sachant qu’un cheveu pousse d’un centimètre par mois, il faudra attendre quelques mois avant d’obtenir un résultat probant. Etant donné que 95 à 100% des greffons vont repousser, les résultats de cette opération sont absolument incroyables. En une seule greffe et un peu de patience, on peut retrouver une chevelure très dense et surtout très naturelle.


Micro-greffe de cheveux

Le docteur Frédéric RIVOALAN s’est fait connaitre mondialement dans le domaine de la greffe de cheveu monofolliculaire depuis 1995. Nous dénonçons les pratiques isolées de greffe qui font le lit des insatisfactions et de la mauvaise réputation de cette intervention.

Il s’agit d’une intervention maintenant aboutie avec des résultats bluffants.

Mais comment imaginer un praticien, seul dans son cabinet, réussir une greffe de 4000 greffons cela relève de l’impossible.

Venir dans notre centre vous assure un résultat sûr et satisfaisant dans tous les cas.


Résultats

La calvitie masculine ou alopécie androgénétique masculine touche environ 70 % des hommes et peut apparaître dès 18 ans.
Normalement 85% de vos cheveux sont en phase de croissance et seulement 10% en phase de chute.
«On peut donc perdre de 50 à 100 cheveux par jour sans que cela soit inquiétant. La question se pose quand la chute des cheveux devient plus importante.»

La calvitie est caractérisée par des cheveux qui tombent depuis longtemps et laissent apparaître au départ des zones dégarnies jusqu’à des zones totalement dégarnies au fil du temps. Il existe plusieurs solutions pour traiter l’alopécie, il est alors nécessaire de réaliser un diagnostic précis des causes avant de réaliser une greffe de cheveux. C’est la consultation préalable avec votre médecin qui permettra de déterminer quel traitement éventuel préalable sera nécessaire et quel type de greffe de cheveux sera la plus adapté à votre besoin de greffe de cheveux par la technique des bandelettes, ou FUE ou par micro-punch.
Bien que l’alopécie soit héréditaire et concerne surtout les hommes, les femmes peuvent également être touchées.

Chez la femme, l’alopécie se répartit sur l’ensemble du crâne et elle est généralement moins spectaculaire mais tout aussi complexante. La greffe de cheveux est alors nécessaire.

Pour l’homme

La première cause (90% des cas) est l’alopécie androgénétique, due à l’action des hormones mâles sur la racine des cheveux.

La classification de Hamilton détermine quel est le degré de l’évolution de l’alopécie chez l’homme.

Nous utilisons la technique de la bandelette de façon préférentielle car nos cas demandent souvent beaucoup de cheveux.
La technique de la bandelette pour réaliser une greffe de cheveux consiste à prélever une bande de cuir chevelu découpé au bistouri, pour être ensuite découpé et être ré-implantés dans de petites incisions faites à l’aiguille ou à la lame de bistouri.

Les avantages sont nombreux:

  • Permet d’implanter un nombre très important de greffons en 1 séance.
  • Bon rendement et permet d’obtenir une densité importante.
  • Tout type de calvitie.
Ciblez votre problématique
Partager sur :